més-


més-

més(o)- Élément, du gr. mesos « au milieu, médian ».

mé-, més-
Préfixe péjoratif. (Ex. mépriser, mésalliance, mésestimer.)
————————
més-
V. mé-.

⇒MÉ-, MES-, MÉS-, préf.
Préf. issu de la particule francique missi (ou moins vraisemblablement du lat. minus), servant à construire les formes négatives ou péj. de verbes et plus rarement de subst. et d'adj.
A.—[Le préf. a une valeur négative]
1. [La base est un verbe] V. méconnaître, mécroire, se méfier, messeoir et aussi:
plaire, verbe intrans. Déplaire. Pour un Russe soviétisé il peut méplaire (il me déplaît à moi) de voir un homme de valeur risquer sa vie pour un tendron (GIDE, Journal, 1931, p.1054).
2. [La base est un adj.] V. mécontent, méplat.
B.—[Le préf. a une valeur péj.]
1. [La base est un verbe] V. mécompter, se méconduire, médire, méfaire, méjuger, se méprendre, mépriser, mésallier, mésarriver, mésavenant, mésentendre, mésestimer, mésinterpréter, mésoffrir, mésuser, mévendre et aussi:
choir, verbe trans. indir. Tourner mal, causer un dommage (d'apr. LITTRÉ, GUÉRIN 1892, DG, Lar. 20e). Il vous mécherra de cette entreprise (LITTRÉ).
conseiller, verbe trans. Mal conseiller (d'apr. LITTRÉ, GUÉRIN 1892, Lar. 20e).
donner, verbe intrans. Mal distribuer les cartes (d'apr. LITTRÉ, GUÉRIN 1892, DG, Lar. 20e). La main passe, vous avez médonné (LITTRÉ).
mésaimer, verbe trans. Mal aimer. Ô toi qui ne pouvais nous aimer, ô maison Qui ne pouvais aimer et que j'ai mésaimée (PÉGUY, Tapisserie Ste Geneviève et J. d'Arc, 1913, p.678).
mésadvenir, verbe intrans. Mésavenir (d'apr. DG, Lar. 20e).
mésinférer, verbe intrans. ,,Inférer à tort, se tromper dans les conclusions que l'on tire`` (Lar. 20e).
messervir, verbe trans. Desservir, rendre un mauvais service (d'apr. GUÉRIN 1892 et Lar. 20e).
2. [La base est un subst.] V. mécompréhension, méforme, mégarde, mésaise, mésemploi, mésintelligence et aussi:
contemporain, subst. masc. Celui qui n'est pas contemporain, qui n'est pas de son époque. C'est le grand parti, ce n'est point encore ce grand parti des mécontemporains, dont Pesloüan fonda les premières assises, c'est un parti plus proprement politique (PÉGUY, V.-M., comte Hugo, 1910, p.840).
coupure, subst. fém., ling. Segmentation, non conforme à l'étymologie, du groupe formé par un substantif et son déterminant. Les termes «griotte», «lendemain», «mie» (au sens de «amie») et «lierre» sont issus, par mécoupure, des groupes «l'agriotte», «l'endemain», «m'amie» et «l'ierre» (Lar. Lang. fr.).
lecture, subst. fém. Mauvaise lecture. C'est ordinairement une violence que l'hypothèse de fautes multipliées du lapicide, quelques raisons qu'on leur cherche et notamment la mélecture de la minute en cursive (L'Hist. et ses méth., 1961, p.487).
marchure, subst. fém. Entorse que se donne un cheval en posant le pied à faux (d'apr. dict. XIXe et XXe s.). Ce cheval est boiteux d'une mémarchure, a pris une mémarchure (Ac. 1798-1878).
ontologie, subst. fém. ,,Théorie de la non existence`` (Lar. 20e, Lar. encyclop.).
mésaudition, subst. fém. Mauvaise audition. Le malentendu ou mésaudition est la méprise bien fondée (JANKÉL., Je-ne-sais-quoi, 1957, p.141).
Vitalité. Ce préf. n'est plus productif auj. L'usage courant semble préférer l'emploi de périphrases avec «ne pas, mal» devant un verbe ou «mauvais» devant un subst. Le préf. est, par ailleurs, concurrencé par dé- (méplaire/déplaire) ou mal- (malaise/mésaise; malfaire/méfaire). Les mots apparus au XIXe s. et surtout au XXe s. doivent être considérés, à quelques ex. près (mécompréhension, méforme, mésemploi) comme des néol. ou des hapax. Prononc. et Orth.:[me-] devant consonne (méforme); [mez-] devant voyelle (mésalliance). Les mots constr. sont toujours soudés. Pas d'accent aigu dans le cas de ss double: messeoir. Bbg. MEIER (H.). Das frz. Präfix mé(s)- und seine romanischen Entsprechungen. Rom. Forsch. 1980, t.92, n°4, pp.333-349.

mé- ou més-
Préfixe péjoratif, du francique missi, même sens (all. miss-). → Mésalliance, mécompte, mépris, mésestimer…

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mes — mes·acon·ic; mes·ade·nia; mes·ade·ni·um; mes·ameboid; mes·aortitis; mes·arch; mes·arteritis; mes·ax·o·nia; mes·ax·on·ic; mes·cal; mes·ca·lero; mes·ca·line; mes·calism; mes·ectoderm; mes·encephalic; mes·encephalon; mes·en·chy·mal;… …   English syllables

  • mes — → mon ● mon, ma, mes adjectif possessif de la 1re personne du singulier (latin meus) [Au lieu de ma, on emploie mon devant un nom ou un adjectif féminin quand celui ci commence par une voyelle ou un h muet : Mon amie. Mon histoire.] Qui est à moi …   Encyclopédie Universelle

  • mes — 1. MES, plur. de l adj. possessif mon, ma, voy. mon. mon ou ma ou mes 1. (mon ; l n se lie, et la voyelle perd le son nasal : mo n ami ou ma ou mê ; l s se lie : mê z amis) adj. poss. qui répond au pronom personnel moi, je    MON, au masc.; MA au …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • mes — (Del lat. mensis). 1. m. Cada una de las doce partes en que se divide el año. 2. Conjunto de días consecutivos desde uno señalado hasta otro de igual fecha en el mes siguiente. Se le han dado dos meses de término, contados desde el 15 de mayo. 3 …   Diccionario de la lengua española

  • mes — mes, tener (estar, andar con) el mes expr. tener la menstruación. ❙ «Tener el mes: estar la mujer en periodo de menstruación.» Amelia Díe y Jos Martín, Antología popular obscena. ❙ «Si no estuviera con el mes, esta noche te llevaba a la cama.»… …   Diccionario del Argot "El Sohez"

  • mes — en composition, empire et tourne à mal le mot auquel il joint, comme aise, mesaise, faire, mesfaire, dire, mesdire, advenir, mesadvenir, compte, mescomte, cheoir, meschoir, prendre, mesprendre, user, mes user, donner, mesdonner, marcher,… …   Thresor de la langue françoyse

  • mes- — Mes : ↑ meso , Meso . * * * mes , Mes : ↑meso , ↑Meso . me|so , Me|so , (vor Vokalen gelegtl.:) mes , Mes [zu griech. mésos = Mitte] <Best. in Zus. mit der Bed.>: mittlere, mittel..., Mittel..., in der Mitte zwischen ... (z. B. mesozephal …   Universal-Lexikon

  • Mes- — Mes : ↑ meso , Meso . * * * mes , Mes : ↑meso , ↑Meso . me|so , Me|so , (vor Vokalen gelegtl.:) mes , Mes [zu griech. mésos = Mitte] <Best. in Zus. mit der Bed.>: mittlere, mittel..., Mittel..., in der Mitte zwischen ... (z. B. mesozephal …   Universal-Lexikon

  • mes — sustantivo masculino 1. Cada una de las doce partes de tiempo en que se divide un año: La idea del diccionario nació en el mes noviembre. 2. Período de tiempo comprendido entre un día cualquiera y el mismo del mes siguiente: Me voy el día cuatro… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Meşəli — may refer to: Meşəli, Goranboy, Azerbaijan Meşəli, Khachmaz, Azerbaijan Meşəli, Khojali, Azerbaijan This disambiguation page lists articles about distinct geographical locations with the same name. If an …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.